Click for Gospel Way home page

Jésus est-il vraiment votre Seigneur ?


Introduction :

Personne de plus grand que Jésus de Nazareth n'a jamais vécu sur terre.

Des millions de personnes l'ont reconnu comme leur Maître.

Toute l'histoire se mesure à partir de sa naissance.

Il a révélé le standard moral le plus élevé qui soit.

La Bible, qui rapporte ses paroles, est le livre le plus connu et avec le plus d'influence dans les pays civilisés depuis presque 2000 ans.

Jésus mérite sûrement notre attention. L'objectif de cette étude est de considérer pourquoi nous devrions honorer Jésus comme Seigneur, et ce que signifie réellement être son disciple. Nous commencerons par quelques définitions.

"Seigneur" signifie une personne qui a de l'autorité sur les autres : un maître, chef ou gouvernant. [Matthieu 28.18-20, Ephésiens 1.19-23, Luc 6.46]

"Disciple" signifie un partisan, élève, étudiant, apprenti : quelqu'un qui adhère aux enseignements du maître. [Matthieu 10.24,25, 16.24]

Lorsque vous considérez la seigneurie de Jésus, veuillez chercher les >>>ECRITURES EN MAJUSCULES<<< dans votre Bible. Puis répondez à chaque question dénotée par un numéro entouré par des astérisques (*1*, *2*, etc.). NOTE : Vous trouverez les bonnes réponses aux questions à la fin de la leçon. Cette leçon N'EST PAS destinée à nous être soumise pour notation. Merci.


I. Pourquoi Jésus devrait-il être le Seigneur de votre vie ?


Pourquoi suivre Jésus plutôt que quelqu'un d'autre ?

A. Jésus est notre Sauveur.

"Il sauvera son peuple de ses péchés" (Matthieu 1.21). Le péché est la désobéissance à la loi de Dieu (1 Jean 3.4). Notez comment Jésus sauve les gens.

>>>Lire ROMAINS 3.23, 6.23<<<

*1* Combien de personnes commettent des péchés ? (a) Peu, (b) La majorité, (c) Tous.

*2* Quelle est la conséquence du péché ? (a) La mort, (b) La joie, (c) La vie.

*3* De la part de qui pouvons-nous recevoir la vie éternelle ? (a) Mohammed, (b) Jésus, (c) Nos parents.

Nous méritons tous la punition éternelle parce que nous avons désobéi à Dieu. C'est de cette punition qu'il nous faut être secourus. Jésus est notre Sauveur parce qu'il peut nous donner la vie éternelle malgré nos péchés.

>>>Lire ROMAINS 5.6-9<<<

*4* Qu'est-ce que Jésus a fait pour nous sauver ? (a) Il a offert un sacrifice animal, (b) Il a prié Dieu, (c) Il est mort pour nous.

*5* Quelle caractéristique de Dieu ce sacrifice démontre-t-il ? (a) Son amour, (b) Son indifférence, (c) Sa faiblesse, (d) Toutes ces réponses.

*6* Etes-vous coupables de péché ? Lorsque Jésus est mort, est-ce qu'il mourrait pour vous ? (a) Oui, (b) Non.

Jésus "a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois" (1 Pierre 2.24). Nous avons péché, et nous méritons donc d'être punis, mais Jésus, qui n'a pas péché, est mort à notre place pour que nous puissions être pardonnés et recevoir la vie éternelle.

>>>Lire MATTHIEU 27.22-35, 50-54<<<

*7* Lorsque Jésus a souffert, c'était pour les péchés de qui ? (a) Ses propres péchés, (b) Les péchés des autres, y compris vous et moi.

"Il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés" (Actes 4.12). Personne d'autre que Jésus ne peut dire comment recevoir la vie éternelle. [Voir également Jean 3.16, 6.68, 14.6, 4.42, Eph. 1.7.]

B. Jésus est le divin fils de Dieu

Le Père a dit de Jésus : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le !" (Matthieu 17.5). [Hébreux 1.1,2, 2.1 et suivant]

>>>Lire JEAN 20.26-31<<<

*8* Comment Thomas a-t-il su que Jésus avait été ressuscité ? (a) Il l'a vu et l'a touché, (b) Il en a entendu parler, (c) Il en a rêvé.

*9* Qui est-ce que Thomas a confessé que Jésus était ? (a) Un prophète, (b) Un homme bien, (c) Seigneur et Dieu.

*10* Comment pouvons-nous croire que Jésus est Seigneur et Dieu alors que nous ne l'avons pas vu ? (a) En devinant que c'est vrai, (b) En examinant l'évidence dans la Bible, (c) En croyant à ce que nous dit un prédicateur.

Bien que Jésus soit mort, il a été ressuscité. Sa Ressurection, avec les autres miracles et les prophéties qu'il a accomplies, prouve qu'il est le Fils de Dieu (cf. Actes 2.22-36, Romains 1.4, 1 Corinthiens 15.1-8). Puisqu'il est le Fils de Dieu, il possède "toute autorité dans le ciel et sur la terre," et nous devrions obéir à tous ses commandements (Matthieu 28.18-20). [Voir également Matthieu 16.15-17, Jean 1.1-18, Philippiens 2.5-11, Colossiens 2.9.]

C. Jésus sera notre juge.

Jésus reviendra un jour et jugera tout le monde.

>>>Lire 2 CORINTHIENS 5.10<<<

*11* Combien de personnes seront jugées ? (a) Tout le monde, (b) La plupart, (c) Personne.

*12* Qui nous jugera ? (a) Notre prêtre, (b) Bouddha, (c) Jésus.

*13* Sur quelle base Jésus décidera-t-il de notre récompense ? (a) Sur ce qu'auront fait nos parents, (b) Sur ce qu'a fait Adam, (c) Sur ce que nous aurons fait, (d) Toutes ces réponses.

Les paroles de Jésus nous jugeront au dernier jour (Jean 12.48). Nous avons besoin d'apprendre sa volonté et de la suivre pour être préparés. (Voir également Actes 17.30,31, Matthieu 25.31-46, Apocalypse 20.11-15.)

>>>Lire MATTHIEU 7.13-15, 21-27<<<

*14* Quel destin final nous attend ? (a) Soit la vie éternelle soit la destruction éternelle, (b) Tous iront au ciel, (c) La mort est la fin de notre existence.

*15* Combien prennent le chemin large et facile ? (a) Quelques-uns, (b) Beaucoup, (c) Aucun.

*16* Combien trouvent le chemin serré d'embuche ? (a) Tous, (b) La plupart, (c) Quelques-uns.

*17* Que faut-il faire pour rentrer dans le royaume des cieux ? (a) Il suffit d'avoir la foi, (b) Appeler Jésus "Seigneur", (c) Faire la volonté de Dieu, (d) Il suffit d'être religieux.

Nous devrions obéir à Jésus en tout ce qu'il enseigne ou nous serions détruits (Actes 3.22,23). Dans la religion, comme dans beaucoup de domaines dans la vie, il y a vérité et erreur, bien et mal. Par exemple, 2+2=4, un feu rouge signifie qu'il faut s'arrêter, etc. D'autres réponses à ces questions seraient fausses. De la même manière, dans la religion, les enseignements de Jésus sont vérité, et tout ce qui diffère de cet enseignement est faux. [Voir également 1 Jean 4.1,6, 2 Timothée 4.2-4, 2 Corinthiens 11.13-15, 2 Thessaloniciens 1.6-9.]


II. Comment la seigneurie de Jésus devrait-elle affecter votre vie ?


Beaucoup de personnes disent que Jésus est Seigneur, mais cela ne semble pas affecter leur façon de vivre. Quelques groupes enseignent même que Jésus sauvera des gens s'ils croient simplement qu'il est le Sauveur, même s'ils ne lui obéissent pas. Que signifie vraiment suivre Jésus comme Seigneur ? Comment cela changera-t-il votre perspectif sur la vie ? Une personne peut-elle être sauvée sans obéir à Jésus ?

A. Un disciple doit apprendre et obéir à la volonté du Seigneur.

Il n'est pas possible de gagner notre salut, mais il y a tout de même des conditions à remplir pour devenir et rester disciple de Jésus.

>>>Lire JEAN 8.31,32<<<

*18* Pour être le disciple de Jésus, que devons-nous faire ? (a) Il suffit de croire en Lui, (b) Il suffit d'apprendre sa volonté, (c) Nous devons apprendre sa volonté et y obéir (y demeurer).

*19* Si nous connaissons et demeurons dans la parole de Jésus, qu'est-ce qu'elle fera pour nous (notez également v.34) ? (a) Elle nous affranchira du péché, (b) Elle nous rendra satisfaits de nous-mêmes, (c) Elle nous fera croire que nous avons gagné notre salut, (d) Toutes ces réponses.

Pour être libérés du péché, il nous faut obéir à Jésus dans notre cœur (Romains 6.16-18). En vérité un disciple doit croire en son maître, mais le seul type de foi que Dieu récompense est la foi qui obéit (Hébreux 10.39, 11.6-8,30). [Voir également Galates 5.6, Jacques 2.14-26, Jean 12.42,43, etc.]

>>>Lire LUC 6.46<<<

*20* Jésus est-il vraiment notre Seigneur si nous ne lui obéissons pas ? (a) Oui, (b) Non.

*21* Si nous pratiquons une activité qui n'est enseigné nulle part dans les Ecritures, que devrions-nous faire ? (a) Arrêter de servir Dieu, (b) Trouver un prédicateur qui justifie cette activité, (c) Arrêter d'y participer.

Nous purifions notre âme par notre obéissance à la vérité (1 Pierre 1.22-25). Jésus est "devenu pour tous ceux qui lui obéissent l'auteur d'un salut éternel" (Hébreux 5.9). Pour être pardonnés des péchés et devenir disciple nous devons : croire en Jésus, nous repentir de nos péchés, confesser le Christ et être baptisés (Marc 16.15,16, Actes 2.38, 22.16, 17.30, Romains 10.9,10, 6.3,4, etc.). Puis il nous faut continuer à servir Jésus fidèlement pendant toute la vie.

[Voir également Actes 10.34,35, Jacques 1.21-25, Matthieu 7.21-27, Romains 2.5-11, 2 Thessaloniciens 1.8,9, 1 Jean 2.3-6,17, 3.6-10.]

B. Un disciple doit imiter son Seigneur.

>>>Lire LUC 6.40<<<

*22* Qui a la position la plus élevée ? (a) Le disciple, (b) Le Seigneur.

*23* Quel est l'objectif d'un disciple ou d'un serviteur ? (a) Vivre comme il l'entend et bien s'amuser, (b) Imiter le Seigneur (maître), (c) Accumuler de la richesse.

Pour être le disciple de Jésus, nous devons nous renier nous-mêmes et le suivre (Matthieu 16.24,25). Souvent des gens désirent le pardon et les bienfaits qui viennent lorsqu'on est disciple, mais ils ne veulent pas abandonner leurs propres désirs et vivre selon les enseignements de Jésus. Ceci n'est pas être véritablement disciple.

>>>Lire 1 PIERRE 2.21-24<<<

*24* Qu'est-ce que Jésus a fait pour nous ? (a) Il a été un bon exemple pour nous à imiter, (b) Il a fait comme bon lui semblait sans se soucier de l'effet sur les autres, (c) Il a refusé de mourir parce qu'il était innocent, (d) Toutes ces réponses.

*25* Comment Jésus a-t-il vécu ? (a) De manière égoïste, (b) De manière méchante, (c) Sans péché.

Jésus est mort pour que nous ne vivions plus pour nous-mêmes "mais pour celui qui est mort" et qui est ressuscité (2 Corinthiens 5.15). Jésus a donné sa vie pour que nous pussions recevoir la vie éternelle à la place de la punition éternelle. La moindre des choses serait de l'aimer assez pour suivre son exemple. Dans chaque circonstance nous devrions nous demander "Que ferait Jésus dans cette situation ?" et agir ainsi [Voir Galates 2.20, 1 Corinthiens 11.1].

C. Un disciple doit mettre la volonté de son Seigneur en avant.

Souvent les choix dans la vie consistent à déterminer nos priorités. Qu'est-ce que je ferai avec mon temps, mes capacités, mon argent, etc. ? Pour un disciple de Jésus, la plus haute priorité devrait être de servir Jésus et de faire sa volonté. Celui qui ne veut pas faire ce sacrifice ne peut pas être le disciple de Jésus.

>>>Lire LUC 14.26-33<<< (cf. Matthieu 10.34-38)

*26* Une personne devrait-elle devenir disciple sans y réfléchir sérieusement ? (a) Oui, (b) Non.

*27* Qu'est-ce qu'une personne doit-être prête à abandonner pour être un disciple de Jésus ? (a) Ses proches, (b) Ses biens, (c) Sa vie, (d) Toutes ces réponses.

Nous devrions présenter notre corps comme "un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu... et ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence" (Romains 12.1,2). Etre disciple signifie un sacrifice total, une transformation totale de soi, un engagement pour la vie entière. Jésus doit être plus important que tout le reste. Lorsque nous nous rendons compte de ce que Jésus a fait pour nous, de telles demandes ne sont pas déraisonnables.

>>>Lire MATTHIEU 6.24,33<<<

*28* Combien de maîtres spirituels (seigneurs) une personne peut-elle servir ? (a) Deux, (b) Autant qu'elle veut, (c) Un seul.

*29* Qu'est-ce qui devrait être notre plus grand souci dans la vie ? (a) L'argent, (b) Le plaisir, (c) Le royaume de Dieu et sa justice.

"Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles" (2 Corinthiens 5.17). La décision de devenir un disciple de Jésus est la décision la plus importante de la vie. Elle affectera profondément toute votre perspective et chaque aspect de votre vie. Si elle en fait moins, l'on n'est pas un véritable disciple.

[Voir également Marc 10.28-30, Apocalypse 2.10, 1 Corinthiens 6.19,20, 15.58, 2 Corinthiens 8.5, Romains ch. 6, Colossiens ch. 3, Jean 15.8.]


III. Comment apprendre la volonté de Jésus ?


Jésus devrait être notre Seigneur, mais il n'est plus sur terre pour nous enseigner personnellement. Où pouvons-nous aller pour apprendre sa volonté aujourd'hui ?

A. Les enseignements de Jésus sont enregistrés dans la Bible.

Jésus a envoyé le Saint Esprit pour guider les apôtres en toute vérité (Jean 16.13, cf. Luc 10.16). Le message qu'ils ont reçu de l'Esprit, ils l'ont inscrit dans les Ecritures.

>>>Lire 2 TIMOTHEE 3.16,17<<<

*30* Quelle est l'origine des Ecritures ? (a) Dieu les a inspirées, (b) Des hommes intelligents les ont inventées, (c) Une église les a créées.

*31* Pour quelles raisons les Ecritures nous profitent-elles ? (a) Pour nous instruire dans la justice, (b) Pour nous convaincre et nous corriger, (c) Pour nous préparer à toute bonne oeuvre, (d) Toutes ces réponses.

*32* Si nous ne pouvions pas comprendre la Bible, est-ce qu'elle nous profiterait pour nous instruire et nous préparer à toute bonne oeuvre ? (a) Oui, (b) Non.

*33* Pour connaître la volonté de Dieu, avons-nous besoin d'autres guides religieux en plus de la Bible ? (a) Oui, (b) Non.

Les Ecritures sont les commandements donné par le Seigneur, et non pas par des hommes (1 Corinthiens 14.37). Elles révèlent toute la vérité, donc personne aujourd'hui ne peut révéler de bonnes oeuvres qui ne soient pas dans la Bible. Puisque Dieu n'est pas l'auteur du désordre (1 Corinthiens 14.33), nous pouvons comprendre la Bible (Marc 7.14).

[Voir également Matthieu 10.19,20, 1 Corinthiens 2.11-13, Galates 1.11,12, Ephésiens 3.3-5, 5.17, 2 Pierre 1.21, Actes 20.20,27, 17.11, Jean 14.26, Esaïe 55.11.]

B. Dieu a préservé les Ecritures avec précision.

Parfois des gens se demandent si la Bible a été transmise avec précision et si nous avons aujourd'hui les enseignements de Jésus comme ils ont été donnés à l'origine.

>>>Lire 1 PIERRE 1.22-25<<<

*34* Comment pouvons-nous purifier notre âme ? (a) En faisant ce qui nous plaît, (b) En croyant simplement en Jésus, (c) En obéissant à la vérité.

*35* Par quelle semence sommes-nous régénérés ? (a) La parole de Dieu, (b) Une doctrine humaine, (c) Nos propres opinions, (d) Peu importe.

*36* Pendant combien de temps la parole de Dieu durera-t-elle ? (a) A jamais, (b) Mille ans, (c) Elle a été perdue pendant le Moyen Age.

Dieu voulait que la foi soit livrée à son peuple une seule fois (Jude 3). Il l'a donnée au premier siècle et a ensuite préservé cette révélation durant des siècles jusqu'à aujourd'hui. Il n'est pas nécessaire que cette révélation soit donnée une deuxième fois. [Voir également 2 Jean 2, Psaume 12.6,7, Hébreux 12.27.]

C. Seules les lois du Nouveau Testament sont en effet aujourd'hui.

Qu'en est-il des commandements révélés dans l'Ancien Testament ? Constituent-ils encore une obligation pour les gens de nos jours ? Faut-il que nous fassions des sacrifices d'animaux, que nous nous reposions de notre travail au 7e jour, etc., comme l'exigeait l'ancienne loi ?

>>>Lire ROMAINS 7.2-6<<<

*37* A quel moment une femme est-elle détachée de son mari ? (a) Lorsqu'elle se divorce, (b) Lorsqu'elle devient chrétienne, (c) Lorsqu'il meurt.

*38* Quelle est notre relation à la loi ? (a) Nous y sommes assujettis, (b) Nous en sommes dégagés et joints au Christ, (c) Nous devons encore en respecter une partie.

Jésus a enlevé la première alliance pour établir la deuxième (Hébreux 10.9,10). L'Ancien Testament en tant que loi ne s'appliquait qu'à la nation d'Israël et seulement jusqu'à la mort de Jésus. [Voir également Hébreux 7.11-18, 8.8-13, 9.1-4, Galates 3.23-25, 5.1-6, Colossiens 2.14-17.]

L'enseignement de Jésus pour les gens aujourd'hui est écrit dans le Nouveau Testament, l'évangile. C'est une révélation complète, compréhensible et précise de la volonté de Jésus. C'est "le pouvoir de Dieu au salut" (Romains 1.16). C'est "la loi parfaite de la liberté" (Jacques 1.25).


IV. Devrions-nous suivre des autorités humaines ?


Beaucoup d'organisations et de pratiques religieuses ne sont pas autorisées dans l'évangile. Puisque le Nouveau Testament nous prépare à toute bonne oeuvre, d'autres pratiques, non-autorisées par l'évangile, ne peuvent pas venir de Jésus. Celles-ci sont donc d'origine humaine [cf. Matthieu 21.25].

A. Qu'est-ce que Jésus pense des doctrines humaines ?

>>>Lire MATTHIEU 15.9,14<<<

*39* Comment Jésus décrit-il notre culte s'il est basé sur des doctrines humaines (v. 9) ? (a) Il est vain, (b) Il est acceptable, (c) Ce n'est pas important.

*40* Qu'est-ce qui se passera si nous suivons des hommes qui enseignent de telles doctrines ? (a) Nous irons au ciel, (b) Nous tomberons dans le fossé, (c) Nous aurons une deuxième chance après la mort.

Des hommes faillibles ne peuvent nullement savoir ce qui plaît à Dieu sans révélation de sa part. "La voie de l'homme n'est pas en son pouvoir ; ce n'est pas à l'homme, quand il marche, a diriger ses pas" (Jérémie 10.23). Ce n'est qu'en suivant l'enseignement de Jésus que nous pouvons savoir ce qui plaît à Dieu.

>>>Lire GALATES 1.6-9<<<

*41* De quoi les Galatiens étaient-ils coupables ? (a) Ils suivaient la Bible, (b) Ils suivaient un autre évangile, (c) Ils reniaient l'existence de Dieu.

*42* Quelle est la condition de quelqu'un qui enseigne un autre évangile ? (a) Il est maudit, (b) Il est béni, (c) Il est en erreur mais sera sauvé tout de même.

Certains pensent que Dieu acceptera tout ce qu'eux, ils trouvent "bon". "Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c'est la voie de la mort." (Proverbes 14.12) "Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu ; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils." (2 Jean 9)

Si nous suivons Jésus comme Seigneur, nous devrions faire uniquement ce qui est enseigné dans sa parole. Suivre des pratiques qu'il n'a pas autorisées est manquer du respect à son autorité. Ce serait suivre des hommes au lieu de suivre Jésus. Le fait que Jésus n'interdit pas une activité particulière ne signifie pas que cette pratique-là est acceptable. Nous devrions plutôt demander, "Où Jésus a-t-il dit que nous devrions faire cela ?" Si une pratique n'est pas autorisée dans sa parole, nous devrions l'éviter.

[Voir également Apocalypse 22.18,19, Colossiens 3.17, Proverbes 3.5,6, 2 Corinthiens 10.12,18, 1 Pierre 4.11, 1 Corinthiens 1.18-25.]

B. Quelques exemples d'autorité humaine dans la religion.

Beaucoup de gens acceptent des pratiques religieuses sans se rendre compte de leurs raisons pour les accepter. Souvent ils suivent des autorités humaines telles que celles que nous allons considérer. (Noter que certaines de ces choses ont bien le droit d'exister. Le danger survient lorsque les gens les considèrent comme des autorités à suivre pour déterminer ce qu'ils vont croire ou pratiquer.) Sur la base des Ecritures que nous venons d'étudier, veuillez considérer les guides ci-dessous que certains suivent.

La religion familiale

Certains pensent : "C'était assez bien pour ma mère (ou femme, etc.) c'est assez bien pour moi." Cela fait de la famille l'autorité, à la place de Jésus. Nous devrions être contents si notre famille suit la Bible, mais la famille de la plupart des gens est en erreur (Matthieu 7.13,14). Presque tous les gens qui sont devenus chrétiens dans le Nouveau Testament ont dû quitter la religion de leur famille. [Noter Matthieu 10.34-37, Actes 5.29, Galates 1.13,14.]

*43* Si notre famille participe à des pratiques qui ne se trouve pas dans l'évangile, devrions-nous encore pratiquer ces choses ? (a) Oui, (b) Non.

La conscience, les sentiments, la sincérité

Nous avons besoin d'une bonne conscience et de sincérité, mais celles-ci deviennent le standard pour certains. "Que votre conscience vous guide. Peu importe ce que vous croyez tant que vous êtes sincère."

Certains suivent leur conscience sincèrement mais sont tout de même dans l'erreur, comme était le cas de Paul -- Actes 23.1, 26.9, 1 Timothée 1.13-15. Votre conscience vous indiquera seulement si oui ou non vous faites ce que vous croyez être bien. Comme une horloge, elle ne serait fiable que si elle a été bien réglée. [Voir également Proverbes 14.12, 28.26, Matthieu 7.21-23, 2 Corinthiens 10.18.]

*44* Si nous sommes sincères et avons une bonne conscience, est-ce que nous plairons à Dieu si nous continuons à observer des pratiques qui ne se trouvent pas dans l'évangile ? (a) Oui, (b) Non.

Les prédicateurs

Certains acceptent simplement ce que leur dit leur prédicateur. "Mon prédicateur est bien éduqué, il ne m'induirait pas en erreur..." "La plupart des savants disent..." Un prédicateur peut nous aider à apprendre la volonté de Jésus, mais il ne doit pas être le standard d'autorité. Un prédicateur a tort lorsqu'il n'est pas d'accord avec ce que Jésus a dit. [Voir également Actes 17.11,20.29,30, Matthieu 7.15, 15.14, 1 Jean 4.1,6, 2 Corinthiens 11.13-15.]

*45* Devrions-nous accepter ce que dit notre prédicateur s'il ne peut pas nous le montrer dans la Bible ? (a) Oui, (b) Non.

Des credos, des traditions, et des décrets de conseils

Beaucoup de dénominations rédigent des livres que leur groupe suit comme autorité ou standard de doctrine. Un credo qui contient plus que la Bible en contient trop. Un credo qui contient moins que la Bible n'est pas suffisant. Tout credo humain et loi d'église présume que des hommes faillibles peuvent écrire un meilleur standard que la Bible ! [Voir les passages ci-dessus sur l'autorité humaine.]

*46* Si une pratique est autorisée par un credo d'église ou une tradition, mais n'est pas autorisée dans l'évangile, devrions-nous la faire ? (a) Oui, (b) Non.

Conclusion

"Si nous gardons ses commandements, par là nous savons que nous l'avons connu." (1 Jean 2.3-6) Un vrai disciple est celui qui se dévoue pendant toute sa vie à servir la volonté de son maître. Jésus mérite notre service parce qu'il est mort pour nous sauver, parce qu'il est le Fils divin de Dieu, et parce qu'un jour, il sera notre juge. Ne devriez-vous pas être son disciple ?

Pendant votre vie vous avez le choix de le servir ou non. Si vous n'êtes pas déjà le disciple de Jésus, il vous appelle à la repentance et à son service. "Si vous m'aimez, gardez mes commandements." (Jean 14.15, cf. 1 Jean 5.3). Est-ce que vous aimez Jésus assez pour être son disciple ?

Bonnes réponses aux questions :

*1* = C, *2* = A, *3* = B, *4* = C, *5* = A, *6* = A, *7* = B, *8* = A, *9* = C, *10* = B, *11* = A, *12* = C, *13* = C, *14* = A, *15* = B, *16* C, *17* = C, *18* = C, *19* = A, *20* = B, *21* = C, *22* = B, *23* = B, *24* = A, *25* = C, *26* = B, *27* = D, *28* = C, *29* = C, *30* = A, *31* = D, *32* = B, *33* = B, *34* = C, *35* = A, *36* = A, *37* = C, *38* = B, *39* = A, *40* = B, *41* = B, *42* = A, *43* = B, *44* =B, *45* = B, *46* = B.

French translation by Alisa Cognard.

(c) Copyright 1987,1990, David E. Pratte

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Utiliser le bouton "retour" pour revenir à la page précédente.

Retournez à la page d'accueil pour d'autres articles d'étude bibliques en français.

Cliquer ici pour des études bibliques en anglais (the Gospel Way).


Exit this site.

Scripture quotations are generally translated from the New King James Version (NKJV), copyright 1982, 1988 by Thomas Nelson, Inc. used by permission. All rights reserved.